fbpx

Femmes ici et ailleurs

Un Magazine et un Club 100 % inspiration

Zaha Hadid : Première femme star de l’architecture [Irak]

Par Aude Stheneur
Paru dans Femmes ici et ailleurs #35, janvier-février 2020

© orgemind ArchiMedia/Flickr

Zaha Hadid (1950 – 2016) est sans conteste l’une des architectes contemporain·e·s les plus prolifiques et les plus reconnu·e·s. Ses réalisations audacieuses défiant la gravité, sensuelles, fluides et complexes, pures et puissantes, lui ont valu le surnom, par The Guardian, de “reine des courbes”. Des gratte-ciel aux salles de concert en passant par les stades olympiques, l’artiste a créé dans le monde entier ses bâtiments-sculptures – parfois décriés ou accusés d’être peu fonctionnels (mais quelles œuvres d’architecte n’ont pas été critiquées ?). Elle a été la première femme à recevoir le prix Pritzker, considéré comme le Nobel de l’architecture, en 2004.

Son origine irakienne a fortement influencé son travail. “Comme dans tant d’autres pays en développement à l’époque, il régnait en Irak une foi inébranlable dans le progrès et un optimisme débordant. J’ai grandi dans les années 60, au moment où beaucoup de républiques nouvellement créées dans le monde entier travaillaient dur à la construction de leurs nouvelles nations ; on accordait donc beaucoup d’importance à l’architecture”, a-t-elle rappelé lors de l’inauguration du centre administratif Pierres-vives à Montpellier.

​Vous avez envie de lire cet article ? Il vous suffit d’adhérer au Club Femmes ici et ailleurs.

Vous êtes déjà adhérent·e Découverte digitale, Découverte combiné, Exploration ou Exploration digitale, Liberté ou Liberté digitale ? Connectez-vous à votre compte.

Vous êtes adhérent·e avec une autre offre ? Vous pouvez la faire évoluer sans attendre en cliquant ici. La régularisation administrative se fera dans les jours qui suivront.