fbpx

Femmes ici et ailleurs

Un Magazine et un Club 100 % inspiration

Au bon vieux temps : Une femme à la mer !

C’était mieux avant ?… Vraiment ? Femmes ici et ailleurs sort de la naphtaline des clichés d’un passé parfois pas si lointain.

Par Aude Stheneur
Paru dans Femmes ici et ailleurs #35, janvier-février 2020 

Moricio

C’est pas l’homme qui prend la mer. C’est la mer qui prend l’homme. Mais elle prend pas la femme. Qui préfère la campagne”, chante Renaud dans l’un de ses tubes les plus connus. L’image du marin vaillant et de sa dame qui l’attend au port n’existe pas seulement dans les refrains.

L’histoire maritime est avant tout une histoire saturée de références à la bravoure et à l’héroïsme des aventuriers des mers”, rappellent Angèle Grövel et Jasmina Stevanovic1. Une vieille croyance affirme que les femmes – tout comme les lapins – porteraient malheur sur un bateau.

​Vous avez envie de lire cet article ? Il vous suffit d’adhérer au Club Femmes ici et ailleurs.

Vous êtes déjà adhérent·e Découverte digitale, Découverte combiné, Exploration ou Exploration digitale, Liberté ou Liberté digitale ? Connectez-vous à votre compte.

Vous êtes adhérent·e avec une autre offre ? Vous pouvez la faire évoluer sans attendre en cliquant ici. La régularisation administrative se fera dans les jours qui suivront.