fbpx

Femmes ici et ailleurs

Un Magazine et un Club 100 % inspiration

Sélection culture [Sept.-oct. 2020]

Paru dans Femmes ici et ailleurs #39, septembre-octobre 2020

Documentaire

Les Joueuses #paslàpourdanser

De Stéphanie Gillard. En salles depuis le 9 septembre.

© Rouge International

Voici une heure trente en immersion dans le quotidien des joueuses de L’Olympique lyonnais, une des meilleures équipes de football au monde, au palmarès tout simplement inouï. Stéphanie Gillard nous entraîne dans l’intimité de ce groupe d’ogresses en crampons qui dévorent tout, dans les stades français et européens, depuis plus de dix ans. La réalisatrice a suivi les coéquipières d’Amandine Henry pendant la saison 2018-2019.
Une scène magnifique résume bien l’intention du documentaire : la Norvégienne Ada Hegerberg, meilleure joueuse du monde, et l’internationale galloise Jessica Fishlock, qui échangent sur leur quête ultime : le respect dû aux joueuses, et plus généralement aux femmes. Remarquables aussi la transmission de valeurs entre les générations, l’éducation par les anciennes des plus jeunes, incarnées par Wendie Renard (lire son interview dans Femmes ici et ailleurs #31) et l’espoir Selma Bacha. Enfin, grâce à des prises de son au ras du terrain, ce film fera changer d’avis les pires machistes concernant l’engagement physique de ces sportives d’exception : elles vont au contact, ça s’entend et ça se voit ! Elles sont footballeuses, pas là pour danser (allusion à la question déplacée du musicien Martin Solveig à Ada Hegerberg, première joueuse ayant reçu un Ballon d’Or, lors de la cérémonie, en décembre 2018) et c’est un vrai bonheur de les écouter parler en liberté.

Femmes ici et ailleurs est partenaire de la diffusion des Joueuses. Les membres du Club ont ainsi pu échanger avec Julie Gayet, productrice du film.


© No Format

Musique

Acoustic de Oumou Sangaré

No Format

Dans cette nouvelle réalisation, sobrement intitulée Acoustic, la voix miraculeuse d’Oumou Sangaré jaillit comme jamais depuis des années et touche au coeur. Pour ces morceaux épurés, la reine de la musique contemporaine malienne est accompagnée de deux choristes, d’une guitare et du kamale ngoni cher à la tradition wassouloue. L’album de la diva malienne, enregistré dans les conditions d’un live, offre le sentiment d’une proximité rare avec l’artiste.
Attention, vous aurez l’impression d’être avec elle, dans son studio, et sa voix lancinante va vous entraîner loin. Très loin ! Un must…

​Vous avez envie de lire cet article ? Il vous suffit d’adhérer au Club Femmes ici et ailleurs.

Vous êtes déjà adhérent·e Découverte digitale, Découverte combiné, Exploration ou Exploration digitale, Liberté ou Liberté digitale ? Connectez-vous à votre compte.

Vous êtes adhérent·e avec une autre offre ? Vous pouvez la faire évoluer sans attendre en cliquant ici. La régularisation administrative se fera dans les jours qui suivront.