fbpx

Femmes ici et ailleurs

Un Magazine et un Club 100 % inspiration

Rejoué : Deuxième chance [France]

À travers un projet ambitieux, Rejoué accompagne des femmes en situation de précarité dans l’insertion professionnelle. Pour le faire, elle récolte, rénove et revend des jouets, dans une démarche écologique et d’économie circulaire.

Par Roberta Zambelli
Paru dans Femmes ici et ailleurs #29, novembre-décembre 2018

C’est en voyant les jouets inutilisés s’accumuler dans la chambre de son enfant que Claire Tournefier-Droual a l’idée de leur donner une deuxième vie et crée, en 2010, l’association Rejoué. Sa mission : collecter des jouets qui ne servent plus, les réparer, les nettoyer, puis les vendre à un prix modique. En plus de cet engagement écologique, depuis 2012, Rejoué est aussi un chantier d’insertion : “L’idée est de réemployer les jouets tout en venant en aide aux femmes, en particulier aux mères célibataires, celles qui sont en situation de précarité ou avec peu de qualifications, explique Nathalie Ourry, la directrice d’établissement. Rejoué emploie toujours au moins 60 % de femmes”. Les semaines sont organisées afin de permettre aux parents de s’occuper de leurs enfants : les journées commencent à 9 h 30 pour se finir à 17 heures et on ne travaille pas les mercredis.

© Rejoué

Au cours de leur expérience chez Rejoué, les salarié·e·s préparent aussi la suite de leur vie professionnelle : “Cette étape s’inscrit dans un parcours vers un emploi stable ou une formation professionnalisante avec, en même temps, un accompagnement social pour lever les freins à l’emploi”, poursuit Nathalie Ourry.

​Vous avez envie de lire cet article ? Il vous suffit d’adhérer au Club Femmes ici et ailleurs.

Vous êtes déjà adhérent·e Découverte digitale, Découverte combiné, Exploration ou Exploration digitale, Liberté ou Liberté digitale ? Connectez-vous à votre compte.

Vous êtes adhérent·e avec une autre offre ? Vous pouvez la faire évoluer sans attendre en cliquant ici. La régularisation administrative se fera dans les jours qui suivront.

 

En partenariat avec :
La Fondation RAJA-Danièle Marcovici développe des actions de solidarité et de mécénat en faveur de l’émancipation des femmes, en France et dans le monde. Depuis sa création, 250 associations de terrain et plus de 450 projets ont été cofinancés par la Fondation. Elle a été créée en 2006 sous l’égide de la Fondation de France, à l’initiative de Danièle Marcovici, présidente-directrice générale du Groupe RAJA.