fbpx

Femmes ici et ailleurs

Un Magazine et un Club 100 % inspiration

Pépite sexiste : Dénoncer les stéréotypes dans la publicité [France]

En affichant sur les réseaux sociaux les marques prises en flagrant délit de sexisme, l’association Pépite sexiste veut lutter contre le “marketing fainéant” qui utilise les stéréotypes pour vendre, participant à enfermer hommes et femmes dans des rôles prédéfinis.

Par Aude Stheneur
Paru dans Femmes ici et ailleurs #37, mai-juin 2020

pepite sexiste sexisme
© Pépite sexiste/Twitter

En mars 2018, au lendemain de la Journée internationale des droits des femmes, Marion Vaquero, fraîchement diplômée en commerce international et marketing, ouvre un compte Twitter pour relayer les perles de sexisme dans la publicité. “Pour le 8 mars, j’avais été bombardée de roses et de rose…
Le but : interpeller les grandes marques et enseignes commerçantes, offrir une plateforme aux consommatrices et consommateurs et sensibiliser le grand public. “Prises individuellement, les annonces sexistes peuvent paraître anodines. Mais leur ensemble est significatif”, explique la fondatrice.

L’association traque également les images partagées par les internautes, qui relèvent souvent des mêmes clichés. “Les mêmes stéréotypes se retrouvent de la conception à la distribution : le produit en lui-même peut être sexiste, ou bien sa publicité, ou encore la façon dont il est présenté en magasin.

​Vous avez envie de lire cet article ? Il vous suffit d’adhérer au Club Femmes ici et ailleurs.

Vous êtes déjà adhérent·e Découverte digitale, Découverte combiné, Exploration ou Exploration digitale, Liberté ou Liberté digitale ? Connectez-vous à votre compte.

Vous êtes adhérent·e avec une autre offre ? Vous pouvez la faire évoluer sans attendre en cliquant ici. La régularisation administrative se fera dans les jours qui suivront.