fbpx

Femmes ici et ailleurs

Un Magazine et un Club 100 % inspiration

Passerelles numériques [Cambodge]

Pour aider des jeunes Cambodgien·ne·s à sortir de la pauvreté, Passerelles numériques les forme aux métiers de l’informatique. À travers ce projet, l’association veut améliorer l’accès des jeunes filles aux études supérieures, en particulier dans les filières techniques. 

Par Aude Stheneur
Paru dans Femmes ici et ailleurs #34, novembre-décembre 2019

© Passerelles numériques

Depuis 2005, à Phnom-Penh, au Cambodge, Passerelles numériques accueille chaque année une centaine de jeunes issu·e·s de milieux défavorisés, pour une formation de deux ans, tous frais payés. À l’issue de celle-ci : un diplôme d’administrateur ou administratrice système et réseaux ou de développeur·euse web. Ces futur·e·s professionnel·le·s de l’informatique, les équipes de l’association vont les chercher dans les régions les plus pauvres et les plus reculées du pays, où elles se rendent pour présenter leur programme dans les lycées. À partir de tests de capacité et d’entretiens de motivation, elles sélectionnent les élèves à même de quitter leur vie rurale et de suivre une formation exigeante. “Certain·e·s n’ont jamais vu un ordinateur de leur vie et finissent développeur·euse·s au bout de deux ans”, explique Delphine Cantet, responsable communication de Passerelles numériques. 

​Vous avez envie de lire cet article ? Il vous suffit d’adhérer au Club Femmes ici et ailleurs.

Vous êtes déjà adhérent·e Découverte digitale, Découverte combiné, Exploration ou Exploration digitale, Liberté ou Liberté digitale ? Connectez-vous à votre compte.

Vous êtes adhérent·e avec une autre offre ? Vous pouvez la faire évoluer sans attendre en cliquant ici. La régularisation administrative se fera dans les jours qui suivront.

 

En partenariat avec :
La Fondation RAJA-Danièle Marcovici développe des actions de solidarité et de mécénat en faveur de l’émancipation des femmes, en France et dans le monde. Depuis sa création, 250 associations de terrain et plus de 450 projets ont été cofinancés par la Fondation. Elle a été créée en 2006 sous l’égide de la Fondation de France, à l’initiative de Danièle Marcovici, présidente-directrice générale du Groupe RAJA.