fbpx

Femmes ici et ailleurs

Un Magazine et un Club 100 % inspiration

Nona Fernández : Dans les méandres de la mémoire [Chili]

Dans son livre Space Invaders, Nona Fernández nous invite à un voyage dans le temps et les souvenirs, essentiel pour le présent et le futur. L’adaptation théâtrale du roman de la Chilienne sera l’un des points d’orgue du festival Sens Interdits, en octobre, dans la métropole lyonnaise.

Propos recueillis par Pierre-Yves Ginet – Traduction de Clémence Post
Paru dans Femmes ici et ailleurs #45, septembre-octobre 2021

© Fundación Teatro a Mil

Vous êtes l’autrice du roman Space Invaders, que vous présentez comme une métaphore de ce que les Chilien·ne·s vivent et ressentent, après la dictature…

Le roman raconte l’histoire d’un groupe de camarades qui, en rêve, se souviennent de leurs années de scolarité, dans les années quatre-vingt. Elles se remémorent Estrella Gonzalez, une copine qui s’est avérée être la fille d’un assassin de la dictature. Ensemble, elles revoient la façon dont l’horreur a été si proche d’elles pendant leur enfance. Les femmes, personnages de ce livre, sont condamnées à ce rêve, elles ne parviennent pas à se réveiller, bien qu’elles soient adultes. Le rêve revient, ne les laisse pas tranquilles malgré le temps qui passe. Les empreintes de ce traumatisme qu’est la dictature sont dans nos corps. Il se répète inlassablement.

Ce texte aborde la nécessité du travail de mémoire, de recomposer les souvenirs pour avancer…

​Vous avez envie de lire cet article ? Il vous suffit d’adhérer au Club Femmes ici et ailleurs.

Vous êtes déjà adhérent·e Découverte digitale, Découverte combiné, Exploration ou Exploration digitale, Liberté ou Liberté digitale ? Connectez-vous à votre compte.

Vous êtes adhérent·e avec une autre offre ? Vous pouvez la faire évoluer sans attendre en cliquant ici. La régularisation administrative se fera dans les jours qui suivront.