fbpx

Femmes ici et ailleurs

Un Magazine et un Club 100 % inspiration

Nina Sankari : Pour la laïcité [Pologne]

Face à l’emprise de l’Église catholique sur la politique et la société polonaises, Nina Sankari a fait de la laïcité un combat majeur. Pour les droits des femmes, elle se mobilise sur tous les fronts. 

Par Anne-Marie Kraus
Paru dans Femmes ici et ailleurs #25, mai-juin 2018

nina sankari pologne avortement militante féministe
DR

Dès 1993, quatre ans après la chute de l’empire soviétique, les député·e·s polonais·es votaient l’interdiction de l’avortement, sauf exceptions. Traductrice, travaillant pour l’Académie polonaise des sciences, Nina Sankari participe aux premières manifestations de femmes, suite à l’arrivée au pouvoir de la droite catholique. “C’est ce processus de recul des droits humains en général, sous l’influence de l’Église, qui m’a poussée à m’engager : je ne pouvais plus rester en retrait.

En 2006, Nina Sankari rencontre les représentant·e·s des organisations de la société civile opposées au pouvoir en place et s’implique de plus en plus en faveur de la laïcité aux côtés de ces associations. Celle qui parle polonais, anglais, français, bulgare et arabe se rend vite utile.
À l’invitation de plusieurs groupes féministes, elle commence à voyager dans de nombreux pays pour mobiliser au-delà des frontières. L’activiste déplore aujourd’hui encore l’inaction de l’Europe pour faire respecter les droits et libertés fondamentales en Pologne : “Heureusement, la population européenne et, évidemment, polonaise nous soutient.

​Vous avez envie de lire cet article ? Il vous suffit d’adhérer au Club Femmes ici et ailleurs.

Vous êtes déjà adhérent·e Découverte digitale, Découverte combiné, Exploration ou Exploration digitale, Liberté ou Liberté digitale ? Connectez-vous à votre compte.

Vous êtes adhérent·e avec une autre offre ? Vous pouvez la faire évoluer sans attendre en cliquant ici. La régularisation administrative se fera dans les jours qui suivront.