fbpx

Femmes ici et ailleurs

Un Magazine et un Club 100 % inspiration

Le mot : Matrimoine

Tous les deux mois, La Petite Roberte ramène sa science : souvent énervée, toujours engagée, volontiers caustique, sa mission est d’éclairer les expressions et concepts parfois obscurs pour parler d’égalité femmes-hommes et partager une réflexion féministe sur des mots de tous les jours.

Par La Petite Roberte
Paru dans Femmes ici et ailleurs #45, septembre-octobre 2021

© Daphné Collignon

Allons enfants de la matrie… Au secours… Ce n’est plus la langue française qui est en danger, c’est l’esprit qui est atteint !”, avait cru de bon ton d’ironiser un élu UDI-Modem du Conseil de Paris en novembre 2017, lors d’une discussion à propos d’un vœu du groupe écologiste, qui proposait d’ajouter « et du Matrimoine » aux Journées du seul Patrimoine1. L’épouvante feinte du conseiller de Paris faisait écho à celle de l’Académie française et son fameux “péril mortel” qui guetterait notre langue au coin du bois avec l’écriture inclusive. Ici, la menace était même pire : le tocsin sonnait pour l’esprit de la nation tout entier. Curieusement, pourtant, les mêmes n’ont aucune difficulté à se gargariser de l’expression “mère patrie” (prononcez la main sur le cœur, ça fait toujours son petit effet). Alors que “patrie” vient de “père”… Donc la “mère patrie” serait… La mère du père ? La grand-mère ? Pourrions-nous proclamer, sans risquer de froisser les sensibilités chenues : “Allons enfants de la mamie” ?

​Vous avez envie de lire cet article ? Il vous suffit d’adhérer au Club Femmes ici et ailleurs.

Vous êtes déjà adhérent·e Découverte digitale, Découverte combiné, Exploration ou Exploration digitale, Liberté ou Liberté digitale ? Connectez-vous à votre compte.

Vous êtes adhérent·e avec une autre offre ? Vous pouvez la faire évoluer sans attendre en cliquant ici. La régularisation administrative se fera dans les jours qui suivront.