fbpx

Femmes ici et ailleurs

Un Magazine et un Club 100 % inspiration

Mathilde Couvrand, maréchale-ferrante

Par Manon Boquen
Paru dans Femmes ici et ailleurs #44, juillet-août 2021

© Fabrice Picard

La patte de la jument maintenue entre ses jambes, le dos courbé, Mathilde Couvrand dépose le fer délicatement sous le sabot de la monture. Une fumée s’échappe, mais l’animal ne bronche pas. ”Elle n’a pas mal”, promet la maréchale-ferrante de vingt-sept ans, ceinte d’un tablier en cuir rempli d’outils, gants et chaussures de sécurité aux pieds. Un peu à la manière d’une podologue pour chevaux, cette amoureuse des équidés prend soin – toutes les six semaines – des sabots des destriers de particuliers ou de centres équestres. ”Je peux les ferrer avec des fers que je modèle ou les parer, c’est-à-dire couper l’excédent de la corne sous le sabot”, explique-t-elle simplement.

À l’âge de cinq ans, cette passionnée était déjà en selle, pour de tout premiers cours d’équitation. 

​Vous avez envie de lire cet article ? Il vous suffit d’adhérer au Club Femmes ici et ailleurs.

Vous êtes déjà adhérent·e Découverte digitale, Découverte combiné, Exploration ou Exploration digitale, Liberté ou Liberté digitale ? Connectez-vous à votre compte.

Vous êtes adhérent·e avec une autre offre ? Vous pouvez la faire évoluer sans attendre en cliquant ici. La régularisation administrative se fera dans les jours qui suivront.