fbpx

Femmes ici et ailleurs

Un Magazine et un Club 100 % inspiration

Au bon vieux temps : Le légume défendu

C’était mieux avant ?… Vraiment ? Femmes ici et ailleurs sort de la naphtaline des clichés d’un passé parfois pas si lointain.

Par Aude Stheneur et Sandrine Boucher
Paru dans Femmes ici et ailleurs #39, septembre-octobre 2020

moricio humour legume asperge femme
© Moricio

Si l’asperge est connue pour favoriser le transit ou donner une odeur particulière à l’urine, elle a eu aussi l’étrange réputation… d’émoustiller les jeunes filles. Déjà durant l’Antiquité, puis à la cour de Louis XIV qui en raffolait, ce légume était considéré comme aphrodisiaque à cause de sa forme phallique (messieurs, si votre organe ressemble à une asperge, consultez de toute urgence). L’asperge fut ainsi bannie de certaines cuisines de pensionnats de filles, de peur qu’elle fasse naître chez elles des idées “mal placées”.

​Vous avez envie de lire cet article ? Il vous suffit d’adhérer au Club Femmes ici et ailleurs.

Vous êtes déjà adhérent·e Découverte digitale, Découverte combiné, Exploration ou Exploration digitale, Liberté ou Liberté digitale ? Connectez-vous à votre compte.

Vous êtes adhérent·e avec une autre offre ? Vous pouvez la faire évoluer sans attendre en cliquant ici. La régularisation administrative se fera dans les jours qui suivront.