fbpx

Femmes ici et ailleurs

Un Magazine et un Club 100 % inspiration

L’actu d’ici et ailleurs – 16/10/20-31/10/20

Biélorussie

À la pointe de la révolte

© Natalia Fedosenko/TASS/Sipa USA/SIPA
© John Thys/AFP Photo

Trois mois après le début des manifestations contre la réélection d’Alexandre Loukachenko, les femmes mènent toujours la révolte. Le 25 octobre, la principale opposante du président biélorusse, Svetlana Tikhanovskaïa (photo), a appelé à la grève générale après avoir lancé un ultimatum exigeant le départ du président, la fin des violences policières et la libération des prisonnier·ère·s politiques. Trois jours plus tôt, le Parlement européen avait décerné le prix Sakharov des droits humains à l’ensemble de “l’opposition démocratique” en Biélorussie. Tandis que Svetlana Tikhanovskaïa fait le tour des capitales européennes en quête de soutiens, des milliers de ses concitoyennes défilent chaque semaine, fleurs à la main, dans les rues de la capitale, Minsk, et des grandes villes du pays, pour protester contre la violente répression du pouvoir et réclamer le départ de celui qui est considéré comme le “dernier dictateur d’Europe”.

Celui-ci n’imaginait pas, en autorisant la candidature de Svetlana Tikhanovskaïa, que cette “pauvre fille”, comme il l’appelait, épouse d’un dissident politique jeté en prison, prendrait ainsi la tête de la contestation aux côtés de deux autres opposantes, Veronika Tsepkalo et Maria Kolesnikova. Ni que les femmes biélorusses – vues traditionnellement comme des mères garantes de la famille – les suivraient si massivement pour incarner une révolte pacifique, multipliant les actions symboliques comme les chaînes humaines, les manifestations en blanc, etc. “Notre protestation a un visage de femme”, proclamait la pancarte d’une manifestante, en septembre, à Minsk. ●

Inde

Droit au blasphème

​Vous avez envie de lire cet article ? Il vous suffit d’adhérer au Club Femmes ici et ailleurs.

Vous êtes déjà adhérent·e Découverte digitale, Découverte combiné, Exploration ou Exploration digitale, Liberté ou Liberté digitale ? Connectez-vous à votre compte.

Vous êtes adhérent·e avec une autre offre ? Vous pouvez la faire évoluer sans attendre en cliquant ici. La régularisation administrative se fera dans les jours qui suivront.