fbpx

Femmes ici et ailleurs

Un Magazine et un Club 100 % inspiration

L’actu d’ici et ailleurs – 01/11/20-15/11/20

Pologne

Colère noire

© Romy Arroyo Fernandez/NurPhoto/AFP Photo

La mobilisation a payé. Le gouvernement conservateur polonais a décidé le 4 novembre de suspendre l’entrée en vigueur d’une décision du tribunal constitutionnel rendue deux semaines auparavant, qui invalidait l’article autorisant l’IVG en cas de malformation grave du fœtus. Cette clause permet 96 % des avortements pratiqués légalement en Pologne. Les autres concernent des cas de danger de mort pour la femme enceinte et de grossesse résultant d’un viol ou d’un inceste. Dès le 30 octobre, près de cent mille Polonais·es défilaient à Varsovie pour protester contre cette interdiction quasi totale de l’avortement. La manifestation – l’une des plus importantes ces dernières années dans le pays – faisait suite à huit jours de manifestations massives dans plusieurs villes du pays.

Dunja Mijatović, Commissaire aux droits humains du Conseil de l’Europe, avait dénoncé sur Twitter une “violation des droits humains”. Le Centre pour les droits reproductifs, organisation mondiale qui défend le droit à l’avortement, avait affirmé sa solidarité avec les Polonaises et les manifestant·e·s. ●

Europe

Front commun

© John Thys/AP/SIPA

La Commission européenne a présenté le 12 novembre son plan de lutte contre les discriminations envers les personnes LGBT+. Vera Jourova (photo), vice-présidente de la Commission et Helena Dalli, commissaire européenne à l’égalité, ont dévoilé les grandes lignes de la stratégie de l’Europe pour lutter contre les atteintes à l’égalité des droits de la part de certains pays conservateurs.

​Vous avez envie de lire cet article ? Il vous suffit d’adhérer au Club Femmes ici et ailleurs.

Vous êtes déjà adhérent·e Découverte digitale, Découverte combiné, Exploration ou Exploration digitale, Liberté ou Liberté digitale ? Connectez-vous à votre compte.

Vous êtes adhérent·e avec une autre offre ? Vous pouvez la faire évoluer sans attendre en cliquant ici. La régularisation administrative se fera dans les jours qui suivront.