fbpx

Femmes ici et ailleurs

Un Magazine et un Club 100 % inspiration

Khalida Popal : La force de frappe [Afghanistan]

L’Afghane Khalida Popal souhaitait vivre pleinement sa passion : le football. Devenue la première joueuse professionnelle de son pays, elle est harcelée et doit se réfugier au Danemark. Elle se mobilise désormais pour les droits des femmes du monde entier.

Par Élodie Horn
Paru dans Femmes ici et ailleurs #40, novembre-décembre 2020

© UN Women/Ryan Brown

Si Khalida Popal vit et travaille aujourd’hui à Copenhague, la capitale du Danemark, c’est à Kaboul, à plus de sept mille kilomètres de ce pays scandinave que la jeune femme est née et a grandi.
Dès sa plus tendre enfance, elle se passionne pour le football, auquel elle joue avec ses frères. À tel point qu’en grandissant, l’envie d’en faire sa profession s’impose. En tant qu’Afghane, il lui est pourtant impossible d’espérer embrasser une telle carrière.
C’est sans compter sur sa détermination. À seize ans, elle fonde la première équipe de football féminine de son pays, puis décide de monter une équipe professionnelle. Son rêve devient réalité et elle, la première femme salariée par la Fédération de football afghane.

​Vous avez envie de lire cet article ? Il vous suffit d’adhérer au Club Femmes ici et ailleurs.

Vous êtes déjà adhérent·e Découverte digitale, Découverte combiné, Exploration ou Exploration digitale, Liberté ou Liberté digitale ? Connectez-vous à votre compte.

Vous êtes adhérent·e avec une autre offre ? Vous pouvez la faire évoluer sans attendre en cliquant ici. La régularisation administrative se fera dans les jours qui suivront.