fbpx
HomeRencontreKatarzyna Słubik : Défendre les droits des réfugié·e·s [Pologne]

Katarzyna Słubik : Défendre les droits des réfugié·e·s [Pologne]

Des milliers de réfugié·e·s s’entassent au Bélarus sur la frontière avec la Pologne depuis la fin de l’été. L’avocate Katarzyna Słubik, présidente de l’Association for Legal Intervention, fait partie de celles et ceux en première ligne pour défendre leurs droits. Et les valeurs fondamentales de l’Europe.

Par Roman Guigue
Paru dans Femmes ici et ailleurs #47, janvier-février 2022

DR

Elle n’avait pas même terminé ses études d’avocate que Katarzyna Słubik savait qu’elle travaillerait auprès des migrant·e·s. “Je ne voyais pas d’autre manière d’exercer mon métier.” En 2010, elle rejoint l’Association for Legal Intervention (SIP) fondée en 2005, pendant la guerre en Tchétchénie (1999 – 2009) : “De jeunes avocat·e·s s’étaient rassemblé·e·s pour apporter une aide juridique aux réfugié·e·s”, explique celle qui en est désormais la présidente. SIP monte les dossiers de demandes d’asile, assure les traductions, accompagne si besoin des migrant·e·s dans leurs soins de santé.

Avec son ONG, Katarzyna Słubik fait face à une situation sans précédent. Depuis août, les migrant·e·s affluent au Bélarus et en Pologne, surtout originaires du Moyen-Orient, où elles et ils fuient les guerres et les dictatures. Ces femmes, hommes et enfants se retrouvent bloqué·e·s aux portes de la Pologne, donc de l’Europe, et doivent survivre dans les bois, sous des températures glaciales. Une crise humanitaire instrumentalisée par le régime d’Alexandre Loukachenko, en riposte aux sanctions économiques européennes contre ses dérives autoritaires. 

“Nous ne pouvons pas laisser des gens mourir dans nos forêts.”

​Vous avez envie de lire cet article ? Il suffit de vous abonner à Femmes ici et ailleurs.

Vous êtes déjà abonné·e Découverte digitale, Découverte combiné, Exploration ou Exploration digitale, Liberté ou Liberté digitale ? Connectez-vous à votre compte.

Vous êtes abonné·e avec une autre offre ? Vous pouvez la faire évoluer sans attendre en cliquant ici. La régularisation administrative se fera dans les jours qui suivront.