fbpx

Femmes ici et ailleurs

Un Magazine et un Club 100 % inspiration

JO : une arène politique pour les femmes #2 [International]

“Unifier le monde au lieu de le diviser”

Première femme arabe, africaine et musulmane à remporter une victoire olympique, Nawal el-Moutawakel entre dans l’histoire aux Jeux olympiques de 1984 à Los Angeles. Championne, entraîneuse, militante des droits des femmes, tour à tour secrétaire d’État puis ministre de la Jeunesse et des Sports au Maroc, cette figure de l’émancipation par le sport est aujourd’hui une membre active de la commission exécutive du Comité international olympique.

Propos recueillis par Emma Gomez
Paru dans Femmes ici et ailleurs #44, juillet-août 2021

© PA Images/Alamy Stock Photo

Le 8 août 1984, vous entrez dans l’histoire en vous imposant sur le 400 mètres haies. Quel souvenir gardez-vous de cette victoire ?

Je garde une joie profonde et une fierté immense d’avoir hissé haut le drapeau de mon pays. C’était la première fois qu’une femme au Maroc gagnait une médaille d’or et j’étais la seule et unique femme au sein de l’équipe marocaine. Il a suffi de 54,61 secondes pour transformer mon rêve en réalité, je suis ainsi devenue l’ambassadrice du sport et de mon pays. J’avais le devoir de transmettre toute mon expérience, durement acquise, et les vraies valeurs du sport et les idéaux olympiques à des millions de femmes et de jeunes filles souffrant de manque d’opportunités et de pression sociale.

Quelle est la participante dont le parcours et la présence aux JO vous ont touchée, par la symbolique qu’elle portait ?

​Vous avez envie de lire cet article ? Il vous suffit d’adhérer au Club Femmes ici et ailleurs.

Vous êtes déjà adhérent·e Découverte digitale, Découverte combiné, Exploration ou Exploration digitale, Liberté ou Liberté digitale ? Connectez-vous à votre compte.

Vous êtes adhérent·e avec une autre offre ? Vous pouvez la faire évoluer sans attendre en cliquant ici. La régularisation administrative se fera dans les jours qui suivront.