fbpx

Femmes ici et ailleurs

Un Magazine et un Club 100 % inspiration

Isa Terrier, créatrice de jeu

Au sein du Club Femmes ici et ailleurs, nous avons la chance de compter des personnalités exceptionnelles, agissant dans des domaines très divers, en France et bien au-delà de nos frontières.

Isa Terrier est la créatrice du premier jeu sur les carrières professionnelles au féminin.

DR

Qu’est-ce qui vous a menée à la création de “Les Mille Pas”, le premier jeu sur les carrières professionnelles au féminin ?

J’ai co-fondé en 2016 Bejoue, une agence qui crée des jeux pour les entreprises. Le jeu est un bel outil pour sensibiliser les gens, trop peu souvent utilisé. Tout ce que nous avons appris dans notre enfance, c’est grâce au jeu ! 
Nous avions l’idée de monter une ludothèque féministe, pour présenter un panel de jeux qui parlent de sexisme, d’égalité, de rôles modèles… Nous devions présenter ce projet en mars, au Printemps des Fameuses. A cette occasion, nous avions aussi l’idée de recueillir la parole des femmes sur la thématique de leur carrière professionnelle et de co-créer avec elles un jeu qui serait inspiré du Mille Bornes. Le confinement en a décidé autrement mais nous avons tout de même voulu le lancer, car il nous tient à cœur. 

Comment fonctionne le jeu ?

Les Mille Pas, c’est le Mille Bornes de la carrière professionnelle au féminin. Cette image du chemin d’une carrière professionnelle qui se mène pas à pas avec des embûches et des coups de boost, ça nous parlait. Nous avons donc lancé le projet sous forme d’une campagne Ulule jeu et d’un questionnaire. Nous voulons que ce jeu soit créé avec 1000 co-autrices. Nous les interrogeons sur les freins et les accélérateurs de leur carrière, mais aussi les solutions pour gommer les inégalités femmes-hommes.
Nous ne voulons pas seulement des témoignages de femmes cadres, mais aussi des ouvrières, des techniciennes, et des femmes au chômage ! Une carrière professionnelle, ce n’est pas forcément être toujours en activité, bien au contraire. 
Les témoignages que nous avons déjà reçus racontent ce qui se passe derrière les chiffres, derrière les 18% d’écart salarial, derrière les 42% d’écart de retraite… Par exemple, une femme nous raconte comment elle a enlevé sa bague de fiançailles lors de son entretien d’embauche pour ne pas avoir à répondre aux questions sur les enfants. Des femmes expliquent que leurs congés maternité ont freiné leur avancement. Dans les accélérateurs, il y a la confiance, des managers qui ont cru en elles, un réseau… 

La campagne Ulule dure jusqu’au 25 décembre. Ensuite, nous réaliserons le jeu à partir de toute la matière première récoltée. L’idée est de pouvoir livrer le jeu en mars et d’organiser les premières soirées. Après, nous espérons qu’il sera commercialisé et qu’il puisse être accompagné d’ateliers. 

N’hésitez pas à répondre au questionnaire, en cliquant ici.

Que vous apporte le Club Femmes ici et ailleurs ? 

Clémence Leveau m’a initiée au Club Femmes ici et ailleurs. Je me disais tout le temps que je n’avais pas le temps de participer aux événements. Et puis, le Club a été ma bouffée d’oxygène pendant le premier confinement ! J’essayais d’assister à deux visio-conférences par semaine, qui me permettaient de prendre de la hauteur et du recul. J’ai été très inspirée par les personnes invitées, comme Martin Winckler et Hala Mohammad, poétesse syrienne. 

Propos recueillis par Aude Stheneur, journaliste, Femmes ici et ailleurs