fbpx

Femmes ici et ailleurs

Un Magazine et un Club 100 % inspiration

Au bon vieux temps : Hautes et basses pressions

C’était mieux avant ?… Vraiment ? Femmes ici et ailleurs sort de la naphtaline des clichés d’un passé parfois pas si lointain. Illustration par Moricio Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, le National Weather Service des États-Unis a pris l’habitude de baptiser les ouragans, cyclones et tempêtes de prénoms féminins. La pratique prend fin en 1979, suite à la mobilisation des Américaines estimant assez cavalier d’associer exclusivement les femmes aux catastrophes naturelles… De son côté, l’université de Berlin, qui […]

Pour accéder à cet article, vous devez souscrire une adhésion au Club Femmes ici et ailleurs : Découverte digitale, Découverte combinée, Exploration, Exploration digitale, Liberté ou Liberté digitale.

Vous êtes déjà adhérent·e ? Merci de vous connecter en cliquant ici.