fbpx
HomeSociété... ici et ailleursFondation RAJA – Danièle Marcovici : Quinze ans pour l’émancipation des femmes

Fondation RAJA – Danièle Marcovici : Quinze ans pour l’émancipation des femmes

Créée en 2006 à l’initiative de Danièle Kapel-Marcovici, présidente du Groupe Raja, la Fondation se mobilise depuis 2006 auprès des associations de terrain, partout dans le monde, pour bâtir un monde meilleur, avec et pour les femmes. Retour sur un engagement fort, qui s’inscrit dans la durée.

Par Pierre-Yves Ginet
Paru dans Femmes ici et ailleurs #46, novembre-décembre 2021

Une entreprise créée par une femme, Rachel Marcovici, en 1954, ce n’est pas banal. Encore moins quand cette même entreprise, sous la direction de sa fille, Danièle Kapel-Marcovici, devient ensuite leader en Europe dans son secteur. De cette saga naîtra en 2006 une fondation d’entreprise pionnière, engagée, comme sa dirigeante, pour l’égalité femmes-hommes. À l’origine, l’objectif était avant tout de financer des projets pour l’insertion socioprofessionnelle et les droits économiques des femmes en France. La présidente du Groupe décide dès 2007 d’élargir ses interventions à deux autres volets : la lutte contre les violences, l’éducation et le leadership des femmes. C’est en 2015 que la Fondation identifie un quatrième domaine d’action, la justice climatique et le rôle des femmes, qui résonne avec l’engagement du Groupe Raja en matière de protection de l’environnement.

L’action de la Fondation n’est pas seulement tournée vers des associations en France et à l’international, mais aussi vers les salarié·e·s de l’entreprise. “J’ai dirigé le Groupe Raja en insufflant dans l’entreprise des valeurs fortes de solidarité, de respect et d’égalité femmes-hommes, et j’ai toujours été convaincue que le rôle de l’entreprise n’est pas seulement économique, mais aussi social et sociétal”, déclare Danièle Kapel-Marcovici. Dans ce même esprit, le programme « RAJApeople », qui implique les collaboratrices et collaborateurs du Groupe, est également créé en 2013.

Universel, Burundi, association soutenue en 2016 (insertion professionnelle) © Perinetto Gerard
Arutam, Équateur, soutenue en 2018 (femmes & environnement) © Didier Y Jiyunt

Augmentation des budgets

​Vous avez envie de lire cet article ? Il suffit de vous abonner à Femmes ici et ailleurs.

Vous êtes déjà abonné·e Découverte digitale, Découverte combiné, Exploration ou Exploration digitale, Liberté ou Liberté digitale ? Connectez-vous à votre compte.

Vous êtes abonné·e avec une autre offre ? Vous pouvez la faire évoluer sans attendre en cliquant ici. La régularisation administrative se fera dans les jours qui suivront.