fbpx

Femmes ici et ailleurs

Un Magazine et un Club 100 % inspiration

Emmaüs Baudonne [France]

Pour combler un cruel manque de lieux d’accueil des détenues à leur sortie de prison, Emmaüs a créé la ferme Baudonne, dans les Landes. Elle a reçu cet été ses premières pensionnaires.

Par Agathe Gouesmel
Paru dans Femmes ici et ailleurs #39, septembre-octobre 2020

À Tarnos, dans le Pays Basque, trois hectares de terres maraîchères vont bientôt être cultivées par des détenues. “Nous sommes convaincu·e·s qu’on ne rend pas sa dignité à une personne en lui donnant juste un toit, à manger et une activité professionnelle. Nous voulons aussi redonner l’envie d’apprendre et de vivre. Un élan que la prison détruit malheureusement souvent”, explique Gabriel Mouesca (photo), à l’origine de ce projet particulier pour Emmaüs. Le mouvement accompagnait déjà des détenus dans deux fermes en France, mais cette structure réservée aux femmes est une première européenne.

agriculture paysage
© Chris F./Pexels

Cultiver la réinsertion

La ferme Baudonne accueille des détenues volontaires qui bénéficient d’un aménagement de peine et ont toujours le statut de prisonnières. Priorité est donnée à celles qui ont été condamnées à de longues peines (plus de cinq ans) et ont perdu tout lien, tant familial que social, avec l’extérieur.

​Vous avez envie de lire cet article ? Il vous suffit d’adhérer au Club Femmes ici et ailleurs.

Vous êtes déjà adhérent·e Découverte digitale, Découverte combiné, Exploration ou Exploration digitale, Liberté ou Liberté digitale ? Connectez-vous à votre compte.

Vous êtes adhérent·e avec une autre offre ? Vous pouvez la faire évoluer sans attendre en cliquant ici. La régularisation administrative se fera dans les jours qui suivront.

 

En partenariat avec
La Fondation RAJA-Danièle Marcovici développe des actions de solidarité et de mécénat en faveur de l’émancipation des femmes, en France et dans le monde. Depuis sa création, 250 associations de terrain et plus de 450 projets ont été cofinancés par la Fondation. Elle a été créée en 2006 sous l’égide de la Fondation de France, à l’initiative de Danièle Marcovici, présidente-directrice générale du Groupe RAJA.