fbpx

Femmes ici et ailleurs

Un Magazine et un Club 100 % inspiration

Le mot : Effet Matilda

Par Rebecca Amsellem
Paru dans Femmes ici et ailleurs #32, juillet-août 2019

Imaginez. Vous venez de découvrir la structure de l’ADN grâce à une photographie que vous avez prise. Vous avez calculé les trajectoires de la fusée qui ont permis d’aller sur la Lune. Vous avez mis au point un traitement qui contribue à guérir de la lèpre. Eh bien maintenant imaginez que ce n’est pas suffisant pour être reconnue comme étant à l’origine d’une grande découverte scientifique.

© Daphné Collignon

Rosalind Franklin, Katherine Johnson et Alice Ball sont les trois scientifiques à qui l’on doit respectivement ces trois avancées. Et pourtant dans chacun de ces cas, les découvertes ont été attribuées à des hommes et les inventrices complètement occultées.

​Vous avez envie de lire cet article ? Il vous suffit d’adhérer au Club Femmes ici et ailleurs.

Vous êtes déjà adhérent·e Découverte digitale, Découverte combiné, Exploration ou Exploration digitale, Liberté ou Liberté digitale ? Connectez-vous à votre compte.

Vous êtes adhérent·e avec une autre offre ? Vous pouvez la faire évoluer sans attendre en cliquant ici. La régularisation administrative se fera dans les jours qui suivront.