fbpx

Femmes ici et ailleurs

Un Magazine et un Club 100 % inspiration

Le mot : Complémentarité

Tous les deux mois, La Petite Roberte ramène sa science : souvent énervée, toujours engagée, volontiers caustique, sa mission est d’éclairer les expressions et concepts parfois obscurs pour parler d’égalité femmes-hommes et partager une réflexion féministe sur des mots de tous les jours.

Par la Petite Roberte
Paru dans Femmes ici et ailleurs #35, janvier-février 2020 

Si, au mot “égalité” vous entendez répondre “complémentarité”, méfiance… À l’origine de ce concept, un raisonnement qui paraît d’une simplicité aussi lumineuse qu’implacable : le frifri de madame s’emboîtant bien avec le popol de monsieur, n’est-ce la preuve que femmes et hommes sont “différents mais complémentaires” ? Ben non. Tout d’abord, c’est un peu triste de résumer la sexualité humaine à un jeu de Lego ou un manuel d’électricité (prise mâle VS prise femelle) alors que les possibilités d’échanger du plaisir sont innombrables. Mais surtout, “l’argument de la différence biologique entre femmes et hommes est un pilier de l’idéologie sexiste”, rappelle Le Féminisme pour les nul·le·s.

© Daphné Collignon

Arrive ensuite la fameuse tarte à la crème Les hommes viennent de Mars et les femmes de Vénus, best-seller de l’Américain John Gray : c’est-à-dire que madame serait naturellement douce et monsieur, puissant. Madame a besoin d’être rassurée, monsieur d’être apaisé. Et les vaches seront bien gardées.

​Vous avez envie de lire cet article ? Il vous suffit d’adhérer au Club Femmes ici et ailleurs.

Vous êtes déjà adhérent·e Découverte digitale, Découverte combiné, Exploration ou Exploration digitale, Liberté ou Liberté digitale ? Connectez-vous à votre compte.

Vous êtes adhérent·e avec une autre offre ? Vous pouvez la faire évoluer sans attendre en cliquant ici. La régularisation administrative se fera dans les jours qui suivront.