fbpx
HomeRencontreCléopâtre Darleux : Au-delà du sport [France]

Cléopâtre Darleux : Au-delà du sport [France]

Cent soixante sélections en équipe de France depuis 2008, championne olympique en 2021 à Tokyo, multimédaillée aux Championnats du Monde, Cléopâtre Darleux bâtit l’un des plus beaux palmarès du sport français. En dehors des parquets, la gardienne de l’équipe de France de handball est l’une des rares sportives de haut niveau à s’engager ouvertement pour certains sujets de société… et à faire bouger les lignes.  

Propos recueillis par Pierre-Yves Ginet, Romane Guigue et les abonnées de Femmes ici et ailleurs
Publié dans Femmes ici et ailleurs #48, mars-avril 2022

Biographie express
Originaire d’Alsace, Cléopâtre Darleux devient professionnelle de handball à dix-huit ans, en 2007 et s’impose rapidement comme une gardienne de but de très haut niveau. Elle rejoint les meilleurs clubs de l’Hexagone (Issy, Metz, Brest), où elle remporte de nombreux trophées, avant de tenter sa chance au Danemark. Après avoir remporté tous les titres avec son club de Viborg, dont la coupe d’Europe, Cléopâtre Darleux revient en France, à Nice, puis à nouveau à Brest. À trente-deux ans, elle détient un des palmarès les plus étoffés en sport collectif. Avec l’équipe de France : championne olympique en 2021, vice-championne d’Europe, championne du Monde en 2017 et trois fois vice-championne du Monde. En club : vainqueure de la coupe d’Europe en 2014, trois titres de championne de France et un de championne du Danemark, elle remporte la coupe de France, trois coupes de la Ligue dans l’Hexagone, plus deux coupes du Danemark. Cadre de l’équipe nationale, elle a joué en bleu 178 matchs… Série toujours en cours !

Cleopatre-Darleux, joueuse-de-handball, équipe-de-France-féminine-de-handball, victoire, finale, Jeux-olympiques-2021-de-tokyo, championne-olympique, championnat-du-monde, sport-francais, sportives-de-haut-niveau, handball, maternité-des-sportives, sport-collectif-feminin
© Flora Metayer / Adidas

Que retenez-vous de votre parcours incroyable ?

Je suis vraiment fière du chemin parcouru. Je pense surtout aux bons moments que j’ai vécus et il y en a eu beaucoup. Mais je me rappelle aussi les échecs, les coups d’arrêt dans ma carrière, les blessures, la maternité. Après des périodes sans, il faut rebondir, se relever, repartir plus forte et toujours retrouver la motivation. Il y a les titres, mais il y a tout ce que j’ai dû faire en amont pour réussir : le plus dur est de réitérer les performances. 

Laura Glauser, également gardienne de but de l’équipe de France, et vous-même êtes mères. Ce qui est très rare pour des sportives de haut niveau. Vous êtes très engagée sur le droit à la maternité des sportives…

​Vous avez envie de lire cet article ? Il suffit de vous abonner à Femmes ici et ailleurs.

Vous êtes déjà abonné·e Découverte digitale, Découverte combiné, Exploration ou Exploration digitale, Liberté ou Liberté digitale ? Connectez-vous à votre compte.

Vous êtes abonné·e avec une autre offre ? Vous pouvez la faire évoluer sans attendre en cliquant ici. La régularisation administrative se fera dans les jours qui suivront.