fbpx

Femmes ici et ailleurs

Un Magazine et un Club 100 % inspiration

Clara Wieck-Schumann : Compositrice et pianiste, prodige effacée [Autriche]

Par Agathe Gouesmel
Paru dans Femmes ici et ailleurs #37, mai-juin 2020 

Une “grande prêtresse de l’art”, voilà comment le compositeur Franz Liszt définissait Clara Schumann (1819 – 1896). À peine sortie de l’enfance, elle débute dès les années 1830 une carrière de pianiste, côtoyant déjà les plus grands musiciens de son temps : Mendelssohn, Chopin, Paganini… Tous reconnaissent le don de la jeune fille entraînée par son père, Friedrich Wieck, un professeur de piano émérite. 

© Julius Glière/Domaine public

L’adolescente prodige ravit les plus grandes salles d’Europe et se construit une solide réputation. La critique est dithyrambique. Avec ses Soirées musicales, pièces qu’elle a composées entre 1834 et 1836, elle fait l’unanimité de ses contemporain·e·s et ses œuvres seront jouées par Liszt. À dix-neuf ans, Clara Wieck est nommée pianiste virtuose à la cour d’Autriche, puis élue membre de la Société philharmonique de Vienne. 

​Vous avez envie de lire cet article ? Il vous suffit d’adhérer au Club Femmes ici et ailleurs.

Vous êtes déjà adhérent·e Découverte digitale, Découverte combiné, Exploration ou Exploration digitale, Liberté ou Liberté digitale ? Connectez-vous à votre compte.

Vous êtes adhérent·e avec une autre offre ? Vous pouvez la faire évoluer sans attendre en cliquant ici. La régularisation administrative se fera dans les jours qui suivront.