fbpx

Femmes ici et ailleurs

Un Magazine et un Club 100 % inspiration

Le mot : Charge mentale

Par Rebecca Amsellem
Paru dans Femmes ici et ailleurs #28, novembre-décembre 2018

Hier soir, un ami me dit : “En ce moment, je n’ai le temps de rien : entre mon travail et mon engagement politique, ça me demande une charge mentale écrasante.” Il est vraiment dommage qu’on ne puisse pas utiliser des gifs dans des articles sans passer pour un·e adolescent·e accro à Snapchat, parce que j’aurais intégré celui où une jeune femme fait “non, non, non” avec son index droit, pour illustrer ma réaction. 

© Daphné Collignon

La charge mentale, dont le terme fut porté sous le feu des projecteurs par la bédéiste Emma en 20171, est la juxtaposition des charges professionnelles et personnelles. Elle se réfère à la charge cognitive, à savoir la capacité à intégrer des informations. Mais la charge cognitive portée dans le cadre d’un travail n’est pas de la même nature que la charge mentale que connaissent des millions de femmes.

​Vous avez envie de lire cet article ? Il vous suffit d’adhérer au Club Femmes ici et ailleurs.

Vous êtes déjà adhérent·e Découverte digitale, Découverte combiné, Exploration ou Exploration digitale, Liberté ou Liberté digitale ? Connectez-vous à votre compte.

Vous êtes adhérent·e avec une autre offre ? Vous pouvez la faire évoluer sans attendre en cliquant ici. La régularisation administrative se fera dans les jours qui suivront.