fbpx

Femmes ici et ailleurs

Un Magazine et un Club 100 % inspiration

Au bon vieux temps : Bonnes à marier

C’était mieux avant ?… Vraiment ? Femmes ici et ailleurs sort de la naphtaline des clichés d’un passé parfois pas si lointain.

Par Sandrine Boucher et Aude Stheneur
Paru dans Femmes ici et ailleurs #40, novembre-décembre 2020  

catherinette moricio humour
Moricio

Sainte Catherine d’Alexandrie, aide-moi. Ne me laisse pas mourir célibataire. Un mari, sainte Catherine, un bon, sainte Catherine ; mais plutôt un que pas du tout.” Cette prière était destinée à sainte Catherine d’Alexandrie, vierge savante qui fut enfermée, affamée, torturée et finalement décapitée vers 312 pour avoir refusé de s’unir à un empereur romain. La patronne – entre autres – des filles à marier, des modistes et des couturières, est célébrée le 25 novembre.

​Vous avez envie de lire cet article ? Il vous suffit d’adhérer au Club Femmes ici et ailleurs.

Vous êtes déjà adhérent·e Découverte digitale, Découverte combiné, Exploration ou Exploration digitale, Liberté ou Liberté digitale ? Connectez-vous à votre compte.

Vous êtes adhérent·e avec une autre offre ? Vous pouvez la faire évoluer sans attendre en cliquant ici. La régularisation administrative se fera dans les jours qui suivront.