fbpx

Femmes ici et ailleurs

Un Magazine et un Club 100 % inspiration

Bernadette Lavielle : Le jour où j’ai soudainement dû diriger seule mon entreprise

Par Lena Bjurström – Collectif Focus
Paru dans Femmes ici et ailleurs #44, juillet-août 2021

© Frédéric Lièvre

C’était une affaire de couple, un travail à quatre mains. Depuis 1995, Bernadette Lavielle et son mari, Jean-Michel Cortes, portaient ensemble la confiserie Laviel, une institution créée en 1887 à Cusset (Allier) et rachetée par les deux époux en 1995. Lui dirigeait l’entreprise, elle s’occupait du service marketing. Jusqu’à ce jour de janvier 2018. Victime d’un AVC, Jean-Michel Cortes ne peut plus occuper ses fonctions. ” À peine deux jours après, j’ai reçu un appel d’un confrère qui m’a proposé de racheter l’entreprise à un prix minable, à la limite de l’euro symbolique”, s’indigne Bernadette Lavielle. Outrée, elle l’envoie balader et décide d’assurer seule la direction de l’entreprise de treize personnes.

​Vous avez envie de lire cet article ? Il vous suffit d’adhérer au Club Femmes ici et ailleurs.

Vous êtes déjà adhérent·e Découverte digitale, Découverte combiné, Exploration ou Exploration digitale, Liberté ou Liberté digitale ? Connectez-vous à votre compte.

Vous êtes adhérent·e avec une autre offre ? Vous pouvez la faire évoluer sans attendre en cliquant ici. La régularisation administrative se fera dans les jours qui suivront.