fbpx

Femmes ici et ailleurs

Un Magazine et un Club 100 % inspiration

BATIK International : Tisseuse de liens [France]

L’association Batik International construit des ponts de solidarité entre la France, les pays du Bassin méditerranéen et le Vietnam. Ainsi, le projet Phu Nu soutient les ouvrières vietnamiennes dans l’accès à leurs droits et à de meilleures conditions de vie.

Par Roberta Zambelli
Paru dans Femmes ici et ailleurs #30, mars-avril 2019 

À l’origine de Batik International, créée en 1998, il y a le désir de deux femmes, Isabelle Devaux et Catherine Mechkour-Di Maria, petites-filles d’immigré·e·s, d’agir en France et au-delà des frontières en faveur de l’accès aux droits économiques et sociaux, en lien avec des relais locaux. Pourquoi ce nom ? “ Tel un batik composé de fils entrelacés, l’association tisse des liens entre les acteurs et actrices originaires d’Europe, d’Asie et de Méditerranée.” Par exemple, en France, Batik International accompagne les migrant·e·s pour favoriser leur insertion et lutter contre les stéréotypes de genre. Le projet Coopaem, lui, soutient les créatrices de micro-entreprises en Égypte, au Maroc et en Tunisie. Depuis sa création, Batik International a porté trente-quatre projets, qui ont profité à plus de 25 000 bénéficiaires.

© BATIK International

​Vous avez envie de lire cet article ? Il vous suffit d’adhérer au Club Femmes ici et ailleurs.

Vous êtes déjà adhérent·e Découverte digitale, Découverte combiné, Exploration ou Exploration digitale, Liberté ou Liberté digitale ? Connectez-vous à votre compte.

Vous êtes adhérent·e avec une autre offre ? Vous pouvez la faire évoluer sans attendre en cliquant ici. La régularisation administrative se fera dans les jours qui suivront.

 

En partenariat avec :  
La Fondation RAJA-Danièle Marcovici développe des actions de solidarité et de mécénat en faveur de l’émancipation des femmes, en France et dans le monde. Depuis sa création, 250 associations de terrain et plus de 450 projets ont été cofinancés par la Fondation. Elle a été créée en 2006 sous l’égide de la Fondation de France, à l’initiative de Danièle Marcovici, présidente-directrice générale du Groupe RAJA.