fbpx
HomeHistoireAretha Franklin : R.E.S.P.E.C.T. [Etats-Unis]

Aretha Franklin : R.E.S.P.E.C.T. [Etats-Unis]

Paru dans Femmes ici et ailleurs #27, septembre-octobre 2018

aretha franklin respect chanteuse obama
© Trinity Mirror/Mirrorpix/Alamy Stock Photo

La voix profonde et bouleversante d’Aretha Franklin (1942 – 2018) a résonné pour la première fois entre les murs l’église de Détroit, dans la chorale de son père. C’est là qu’elle a enregistré son premier album : elle n’avait que quatorze ans. L’interprète éternelle de I Say a Little Prayer et A Natural Woman aura insufflé son énergie unique pendant six décennies dans des textes engagés et puissants. Tout au long de sa carrière, elle vendra plus de soixante-quinze millions de disques et remportera dix-huit Grammy Awards.

Activiste pour les droits civiques et militante dans la lutte pour l’égalité des sexes, elle fera en 1967 du titre Respect d’Otis Redding, un véritable hymne féministe. Amie de Martin Luther King, avec qui elle effectuera une tournée à l’âge de seize ans, elle saura émouvoir la planète entière en chantant lors de ses funérailles, en 1968.

Quarante et un ans plus tard, c’est elle qui montera à la tribune, devant deux millions de personnes réunies au Capitole, pour entonner un air patriotique, lors de l’investiture de Barack Obama, premier président afro-américain des États-Unis.

Lady Soul s’est éteinte le 16 août 2018. ●