fbpx

Femmes ici et ailleurs

Un Magazine et un Club 100 % inspiration

Anouchka Michard : Passerelles intergénérationnelles

Par Lune Sayer
Paru dans Femmes ici et ailleurs #41, janvier-février 2021

© La Papothèque

À son arrivée en France à treize ans, Anouchka Michard, originaire de la République démocratique du Congo, est choquée de voir les personnes âgées placées en maison de retraite, isolées loin du cocon familial. Après quinze ans comme aide-soignante au CHU de Grenoble, elle reprend ses études et passe un BTS services et prestations des secteurs sanitaire et social, suivi d’une licence en gérontologie. 

En 2018, Anouchka Michard crée la Papothèque pour lutter contre l’isolement des ancien∙ne∙s. Mais créer une entreprise qui conjugue dispositifs gratuits et viabilité financière est compliqué. Anouchka Michard doit réhabiliter le local qu’elle loue, peine à trouver des financements et essuie de nombreux refus. “Je suis une femme, je suis noire et je ne sors pas des grandes écoles. Les banques ne me prenaient pas au sérieux. Les services publics me faisaient comprendre que je n’étais pas légitime à réaliser un tel projet”, confie-t-elle.

​Vous avez envie de lire cet article ? Il vous suffit d’adhérer au Club Femmes ici et ailleurs.

Vous êtes déjà adhérent·e Découverte digitale, Découverte combiné, Exploration ou Exploration digitale, Liberté ou Liberté digitale ? Connectez-vous à votre compte.

Vous êtes adhérent·e avec une autre offre ? Vous pouvez la faire évoluer sans attendre en cliquant ici. La régularisation administrative se fera dans les jours qui suivront.