fbpx

Femmes ici et ailleurs

Un Magazine et un Club 100 % inspiration

Annie Viand : Le jour ou j’ai fondé mon entreprise adaptée

Par Eline Roy
Paru dans Femmes ici et ailleurs #43, mai-juin 2021

Quand, à quarante-six ans, Annie Viand entend sa conseillère Apec lui dire de mettre en avant son âge auprès des entreprises, pour qu’elles bénéficient d’allègements de cotisations sociales, c’est un électrochoc. ”Je ne n’avais pas l’impression d’être entrée dans le troisième âge ! ”, renchérit cette Savoyarde au parcours riche.

DR

À vingt ans, elle quitte le foyer familial pour Paris, une formation administrative en poche. Elle loge dans un foyer de jeunes filles, trouve un emploi dans une société d’appareils orthopédiques. Du secrétariat, elle évolue vers la fabrication, jusqu’à devenir cogérante de l’entreprise. ”J’étais la provinciale qui débarque à Paris et, en plus, j’étais toute jeune, seule au milieu d’hommes. Paris m’a appris la vie.” Annie Viand se sépare ensuite de son associé et gère douze salarié·e·s. Puis elle vend l’entreprise pour rejoindre la Savoie.

​Vous avez envie de lire cet article ? Il vous suffit d’adhérer au Club Femmes ici et ailleurs.

Vous êtes déjà adhérent·e Découverte digitale, Découverte combiné, Exploration ou Exploration digitale, Liberté ou Liberté digitale ? Connectez-vous à votre compte.

Vous êtes adhérent·e avec une autre offre ? Vous pouvez la faire évoluer sans attendre en cliquant ici. La régularisation administrative se fera dans les jours qui suivront.