fbpx

Femmes ici et ailleurs

Un Magazine et un Club 100 % inspiration

Aïcha Hamdoune, éboueure

Texte d’Anaëlle Borderes
Paru dans Femmes ici et ailleurs #43, mai-juin 2021

© Julien Faure

Quand elle entre à l’École de la propreté, en 2014, Aïcha Hamdoune est l’une des deux premières éboueures affectées au quartier de Belleville, dans le onzième arrondissement de Paris. Dès cinq heures du matin, elle parcourt les rues et veille à les maintenir propres, s’occupe de collecter les déchets, balayer et laver les trottoirs ou encore ramasser les feuilles mortes à l’automne. Aïcha Hamdoune aime son métier et elle est fière d’assurer une mission essentielle pour la salubrité des villes : ”Demain, si les éboueur·e·s ne ramassent plus les poubelles, les rats inondent Paris et des maladies très graves, comme la peste ou le choléra, reviennent. Notre rôle est avant tout sanitaire ! ”, rappelle-t-elle.

​Vous avez envie de lire cet article ? Il vous suffit d’adhérer au Club Femmes ici et ailleurs.

Vous êtes déjà adhérent·e Découverte digitale, Découverte combiné, Exploration ou Exploration digitale, Liberté ou Liberté digitale ? Connectez-vous à votre compte.

Vous êtes adhérent·e avec une autre offre ? Vous pouvez la faire évoluer sans attendre en cliquant ici. La régularisation administrative se fera dans les jours qui suivront.