fbpx
HomeActuL’actu d’ici et ailleurs – 01/02/21-15/02/21

L’actu d’ici et ailleurs – 01/02/21-15/02/21

France

#Sciencesporcs

sciences po iep sciencesporcs
© Lionel Bonaventure/AFP Photo

Le 5 fĂ©vrier, Juliette, une Ă©tudiante de l’Institut d’études politiques de Toulouse publie une lettre ouverte oĂą elle raconte avoir Ă©tĂ© violĂ©e par un Ă©tudiant de sa formation lors de la rentrĂ©e 2018. Elle dĂ©nonce aussi le climat sexiste et les violences sexuelles lors des soirĂ©es ou weekends d’intĂ©gration des Instituts d’études politiques (IEP, surnommĂ©s “Sciences-Po”). Son tĂ©moignage est suivi par de nombreuses Ă©lèves de ces filières, partout en France, qui se reconnaissent dans son histoire.

L’ex-Ă©tudiante de Sciences Po Toulouse et blogueuse fĂ©ministe Anna Toumazoff lance alors le #Sciencesporcs, oĂą se multiplient Ă  la fois les accusations de violences commises par des Ă©tudiants et l’inaction des administrations des IEP. Ă€ Toulouse, le directeur a exigĂ© la dĂ©mission du bureau des Ă©tudiant·e·s, interdit les soirĂ©es d’intĂ©gration et dĂ©posĂ© une plainte. Cette vague de libĂ©ration de la parole touche peu Ă  peu les Ă©coles de commerce et d’ingĂ©nieur·e·s, avec des tĂ©moignages semblables. Mi-fĂ©vrier, l’agresseur prĂ©sumĂ© de Juliette a Ă©tĂ© placĂ© en garde Ă  vue et mis en examen suite Ă  l’ouverture d’une enquĂŞte pour viol. â—Ź

France

MĂ©lodies politiques

Yseult victoires musique
© Francois Mori/AP Photo/Sipa

La 36e cĂ©rĂ©monie des Victoires de la musique, le 12 fĂ©vrier, a Ă©tĂ© marquĂ©e par l’absence de paritĂ© dans de nombreuses catĂ©gories, avec notamment cinq hommes en lice pour le meilleur album de l’annĂ©e. Ensuite, dans le contexte de crise sanitaire, nombreuses ont Ă©tĂ© les prises de parole appelant le gouvernement Ă  agir davantage pour le monde de la culture.

​Vous avez envie de lire cet article ? Il suffit de vous abonner à Femmes ici et ailleurs.

Vous êtes déjà abonné·e Découverte digitale, Découverte combiné, Exploration ou Exploration digitale, Liberté ou Liberté digitale ? Connectez-vous à votre compte.

Vous êtes abonné·e avec une autre offre ? Vous pouvez la faire évoluer sans attendre en cliquant ici. La régularisation administrative se fera dans les jours qui suivront.